Les commissions scolaires

POURQUOI CONSERVER LES COMMISSIONS SCOLAIRES?

Parce que ...

... L'élève doit continuer d'être au centre des priorités
... Les décisions doivent être prises le plus près possible des parents
... Il faut maintenir la décentralisation du pouvoir en éducation
... Les commissions scolaires favorisent le développement régional
... Il est impératif d'optimiser et de répartir les ressources équitablement


QUEL EST LE RÔLE DES COMMISSIONS SCOLAIRES?
ET LE RÔLE DES COMMISSAIRES?



L'élève doit rester au centre des priorités

La collaboration entre les établissements d'enseignement, les parents et les commissions scolaires favorise l'analyse des besoins réels des élèves. Ainsi, les commissions scolaires, liens naturels entre les différentes instances, sont les mieux placées pour prendre les meilleures décisions en matière de services éducatifs et de répartir les ressources financières et professionnelles selon les besoins réels des élèves.



Les décisions doivent être prises le plus près possible des parents

Les commissions scolaires permettent aux parents et à tous les citoyens d'influencer les prises de décisions en matière d'éducation et de s'assurer que ces décisions se prennent en tenant compte des intérêts régionaux.

Monsieur Benoit Pelletier, professeur titulaire à la faculté de droit de l'Université d'Ottawa, ex-député de Chapleau et ministre, l'explique bien dans une lettre au Devoir du 31 mai 2013:

L’existence des commissions scolaires, en tant que gouvernements locaux, se justifie ensuite en vertu du principe de la subsidiarité, voulant que les décisions soient prises par les instances les plus proches des citoyens. L’action des commissions scolaires est aussi inspirée par le principe de solidarité, puisqu’elles assurent le partage équitable des ressources dans une même région et qu’elles offrent un minimum de services dans tout le Québec.


Il faut maintenir la décentralisation du pouvoir en éducation

La commission scolaire a pour mandat de "promouvoir et valoriser l'éducation publique sur son territoire" (Loi sur l'Instruction publique, art. 207.1). Elle doit aussi organiser et dispenser les services pédagogiques en tenant compte des enjeux régionaux, des priorités de ses citoyens et des préoccupations des parents.

En l'absence de commission scolaire, toutes les décisions seraient prises à Québec par des fonctionnaires qui auraient pour mission de ne répondre qu'aux intérêts provinciaux.



Les commissions scolaires favorisent le développement régional

Les commissions scolaires proposent des services importants à la communauté : service de garde, formation et main-d’oeuvre, services aux entreprises, etc. Elles contribuent au développement social, économique et culturel de leur région.



Il est impératif d'optimiser et de répartir les ressources équitablement

C'est grâce aux commissions scolaires que tous les élèves d'un même territoire ont accès aux mêmes services et surtout, à la même qualité de service, quelle que soit la richesse du milieu où est située leur école.

Le budget d'une commission scolaire est réparti équitablement entre tous les établissements d'enseignement. Les décisions en ce domaine sont prises en tenant compte des besoins de chaque élève. Seule une institution régionale est capable de faire une analyse aussi précise de la clientèle scolaire et de répondre adéquatement à ses besoins.



LE RÔLE DES COMMISSIONS SCOLAIRES:

  • Optimisation et répartition des ressources;
  • Gestion commune et cohérente des services (pour toutes les écoles): Infrastructures, transport scolaire, soutien informatique, embauche des employés, gestion de la paye, réparation, entretien et construction des écoles, services éducatifs;
  • La Commission scolaire se préoccupe que toute personne, jeune ou adulte, ait accès aux services éducatifs auxquels elle a droit, quels que soient ses besoins particuliers ou sa situation géographique;
    • Développement régional en formant de la main d'oeuvres qualifiée et performante, en accompagnant les entreprises et en offrant des services de formation continue;
    • Accueil des immigrants;
    • Infrastructures sportives et culturelles;
    • Obligation de rendre accessibles les services éducatifs, au moyen d'un réseau d'établissements dotés de responsabilités spécifiques;
    • Justice et équité en matière d'éducation.



LE RÔLE DES COMMISSAIRES:

  • Représentants élus et administrateurs publics;
  • Définir les orientations et les priorités de la commission scolaire;
  • Informer le Conseil des besoins et attentes de la population de leur milieu;
  • Veiller à la pertinence et à la qualité des services éducatifs offerts;
  • S'assurer de la gestion efficace et efficiente des ressources dont dispose la commission scolaire.

    (Tiré de la Loi sur l'instruction publique.)


Vous trouverez plus d'informations concernant le rôle des commissions scolaires en visitant le site de la Fédération des Commissions scolaires du Québec (FCSQ) et le site Élections scolaires 2014.